Ouragan Irma : une association toulousaine aide les victimes à réduire leur stress

Un ventilateur qui empêche de dormir, une brise qui devient insupportable. L’ouragan Irma a aussi laissé des traces psychologiques chez de nombreuses victimes aux Antilles. Pour leur venir en aide, l’association Action EMDR Trauma vient de mettre en ligne, sur son site internet, un protocole d’Auto Traitement pour Stress Intense (ATSI) .

« Cette procédure est simple à appliquer, elle s’adresse à toute personne qui se sent en stress intense lorsqu’elle pense à un événement traumatisant. Dans le cas d’Irma aux Antilles, c’est maintenant qu’il faut venir en aide à ces personnes, qu’il faut les apaiser. Parce que ne pas supporter un courant d’air ce n’est pas normal, revivre dans sa chair l’insécurité vécue au moment du passage de l’ouragan, c’est horrible. Nous ne nous substituons pas à un traitement de psychothérapie, nous proposons de réduire le niveau de perturbation ressenti », explique la Toulousaine Isabelle Meignant, membre fondateur et présidente de Action EMDR Trauma, une association créée fin 2014 pour développer la thérapie EMDR (voir ci-dessous) sur les terrains d’urgence.

L’association propose des prises en charge d’urgence, gratuites, comme lors des attentats de Paris en novembre 2015 et de Nice le 14 juillet 2016. « Pour traiter un traumatisme, il faut agir rapidement. Plus on intervient dans un temps proche, plus on est efficace et moins on a besoin de séances. La thérapie EMDR permet de débloquer tout de suite le traitement de l’information, elle est un atout majeur dans le dispositif d’intervention d’urgence, elle permet un apaisement mécanique, sans médicament. On peut se souvenir sans souffrir », glisse Isabelle Meignant.

Dans les jours qui ont suivi le passage de l’ouragan Irma sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, la psychothérapeute, comme ses collègues, a reçu des témoignages de victimes à plusieurs milliers de kilomètres de distance. Pour y répondre, elle a rédigé un protocole avec Valériane Timmer, disponible pour tout un chacun. Une fiche explique en cinq étapes comment réduire son niveau de perturbation ressenti en associant une image sensorielle et des stimulations bilatérales alternées.

« L’être humain est fait pour se remettre de tout. Il est normal d’avoir des réactions, il n’est pas normal qu’elles s’installent », résume Isabelle Meignant.

La thérapie EMDR
L’EMDR (de l’anglais Eye movement desensitization and reprocessing) est basée sur la stimulation bilatérale alternée par des mouvements oculaires ou par du tapotement alternatif droite/gauche sur les mains, les genoux ou les épaules. Cette méthode a été découverte par l’Américaine Francine Shapiro et popularisée en France par le neuropsychiatre David Servan-Schreiber.

Date : 15/09/2017
Source : La Dépêche
Auteur : Emmanuelle Rey

Documents attachés :

irma.jpg
Télécharger

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC