L’exercice attentat à Rouen provoque un bug de l’application d’alerte SAIP

PNGL’application d’alerte aux populations SAIP a été victime d’un raté, mardi 12 décembre 2017, à la suite des exercices attentat-intrusion qui avaient lieu à Rouen (Seine-Maritime).

Un raté qui fait tâche… Mardi 12 décembre 2017, l’application d’alerte aux populations SAIP a été victime d’un bug lors des exercices attentat-intrusion qui avaient lieu au Parc expo de Rouen et à l’aéroport de Boos (Seine-Maritime).

L’alerte ratée de SAIP

Peu avant 15h, l’application SAIP destinée à alerter les populations, notamment en cas d’attaque terroriste, s’est déclenchée… chez tous les abonnés !
Problème, l’application mentionnait uniquement « PARC DES EXPOSITIONS » sans plus de précisions quant à la nature de l’alerte, suscitant autant l’inquiétude que les moqueries sur les réseaux sociaux.

Il s’agissait pourtant d’une alerte pour signaler à la population environnante les deux exercices antiterroristes en cours à Rouen et Boos.

Les autorités se dédouanent

Ce n’est que plus d’une heure après le déclenchement de la fausse alerte que le ministère de l’Intérieur a communiqué sur ce bug.

Interrogé par Normandie-actu, Jean-Marc Magda, directeur de cabinet de la préfecture de Normandie, explique :
Cette application n’est pas gérée par nous dans le cadre de ces exercices. C’est le ministère et la société éditrice qui s’en occupe.

« L’application a été lancée pour l’exercice et ne devait alerter que les personnes qui se trouvaient dans un rayon de 2 000 mètres », explique la Sécurité civile à nos confrères de franceinfo. « Le logiciel a dysfonctionné et a généré une alerte à tous les abonnés de l’application, sans localisation et sans le motif exercice. »

Ce n’est pas la première fois que l’application SAIP présente des ratés. En août 2017, le rapport d’un sénateur LR pointait un système « obsolète », « défaillant » et « contestable ». Nul doute qu’après ce nouveau bug, la société éditrice risque de se faire réprimander.

Date : 14/12/17
Auteur : Julien Bouteiller
Source : Actu.fr

Documents attachés :

saip.png
Télécharger

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC