Explosion cours Lafayette : dix ans déjà

Le 28 février 2008, une fuite de gaz cours Lafayette (Lyon 6e) provoque une impressionnante explosion. Le bilan est très lourd : un mort, un jeune sapeur-pompier et une quarantaine de blessés. Retour sur cette journée noire...

Il est 11h30 ce 28 février 2008, lorsqu’une entreprise arrache accidentellement une canalisation de gaz, à hauteur du numéro 117 du cours Lafayette, dans le 6e arrondissement de Lyon, provoquant une importante fuite. Les sapeurs-pompiers interviennent rapidement et font évacuer les immeubles voisins tandis que les agents GrDF tentent de localiser la fuite.

Mais le gaz s’est accumulé dans le sous-sol et une déflagration à 12h15 dévaste l’îlot délimité par les rues Garibaldi, Robert, Barrier et Moncey. Le bilan fait état d’un mort, un pompier de 35 ans, un blessé grave, un technicien du gaz et une quarantaine de blessés plus légers. Mais il aurait pu être bien plus lourd : en tout, ce sont plus de 1300 personnes qui ne pourront pas rentrer chez elles et certains attendront trente-deux mois avant de pouvoir réintégrer leur domicile.

Le procès en correctionnelle mettra six ans à s’ouvrir et il faudra attendre le 14 janvier 2016 en appel, pour que Veolia, GrDF et Roche soient reconnues coupables d’homicide et blessures involontaires. Le 21 novembre, le tribunal administratif complètera la sentence en condamnant les trois sociétés pour les dommages aux biens.

Date : 27/02/18
Auteur : La Rédaction
Source : Le Progrès

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC