Enregistrer au format PDF Télécharger l'article au format PDF

Avion de Malaysia Airlines disparu : une Britannique prétend avoir vu l’avion en feu

FENVAC

Le quotidien britannique "The Times" a recueilli le témoignage d’une Britannique qui prétend avoir vu un avion en feu près de la Thaïlandre le soir du 8 mars, jour de la disparition du vol MH370.

Le vol MH370 de la Malaysia Airlines a disparu il y a près de 3 mois. Mais un nouveau témoignage pourrait réorienter les recherches - restées vaines - des enquêteurs. Une touriste britannique, Katherine Tee, naviguait sur un yacht avec son mari près de la Thaïlande le soir de la disparition de l’avion. Elle affirme avoir vu ce qui lui semblait être un gros appareil en feu au dessus de l’Océan Indien, le soir du 8 mars.

"J’ai vu une forme allongée lumineuse de couleur orange vif, avec une traînée de fumée noire derrière elle, affirme-t-elle au Times. J’ai pensé un instant que cela pouvait être une météorite, puis que j’étais folle, car cela ressemblait vraiment à un avion en feu !".

Un avion repéré par la Thaïlande dans ce secteur le soir du 8 mars

La touriste, questionnée sur ces mois d’attente avant de transmettre ces informations, s’est défendue : "J’avais peur que l’on me dise que j’étais folle". Katherine Tee et son mari sont rentrés au port de Pukhet (Thaïlande) deux jours après la disparition de l’avion de la compagnie malaisienne.

Selon elle, les données de son journal de bord sont compatibles avec les trajectoires fournies par les enquêteurs. Les radars militaires avait repéré un "appareil non identifié" dans ce secteur modifiant plusieurs fois sa direction.

En fin de semaine dernière, les enquêteurs ont redit leur conviction que l’épave du Boeing se trouvait bien dans l’océan Indien, mais ont élargi la zone de recherches à un arc s’étendant de la Thaïlande à l’extrême sud-est de l’Océan.

RTL - Le 3 Juin 2014


Documents attachés :

220628-mh370.jpg
Télécharger

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC