Algérie : 37 otages étrangers tués, 7 ont disparu

Trente-sept otages étrangers de huit nationalités différentes ont été tués lors de l’attaque et de la prise d’otages par un groupe islamiste dans un complexe gazier du sud-est de l’Algérie, a annoncé aujourd’hui le premier ministre algérien Abdelmalek Sellal.

"Trente-sept étrangers de huit nationalités différentes" ont été tués lors de cet épisode qui a duré quatre jours, a-t-il dit lors d’une conférence de presse. 7 sont toujours manquants ou non identifiés.

Parmi les étrangers confirmés morts par leurs pays figurent un Français, un Américain, deux Roumains, quatre Britanniques, six Philippins et douze Japonais.

Le premier ministre a indiqué que de nombreux otages avaient été exécutés "d’une balle dans la tête".

Un groupe de 32 terroristes

Sellal a en outre précisé que 29 terroristes avaient été tués, et 3 arrêtés vivants. Selon le premier ministre, ces 32 individus étaient de nationalités algérienne, canadienne, égyptienne, tunisienne, malienne, et mauritanienne. Ils étaient tous membres du groupe de Mokhtar Belmokhtar, l’un des fondateurs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qu’il a quitté en octobre dernier pour fonder son propre groupe.

Mais c’est l’Algérien Mohamed el-Amine Benchenab qui a dirigé le groupe. Il a été tué. Toutefois, l’opération aurait été coordonnée par un Canadien.

AFP, Lefigaro.fr, 21 janvier 2013


Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC