Affaire Merah : deux personnes arrêtées dans le cadre de l’enquête sur les complicités

Un homme et son ex-compagne ont été interpellés, qui pourraient avoir aidé Mohamed Merah dans la commission de ses meurtres.

Un homme, qui fait partie de la communauté des gens du voyage, a été arrêté à Albi tandis que son ex-compagne était interpellée à Toulouse. Ils sont "susceptibles d’avoir apporté une aide à Merah dans la commission des faits", a précisé cette source.

Le "tueur au scooter" Mohamed Merah a tué trois enfants et un enseignant le 19 mars dans une école juive de Toulouse, ainsi que trois militaires dans cette même ville et à Montauban.

En garde à vue, son frère Abdelkader, seul mis en examen (inculpé) pour "complicité d’assassinat", avait mis les enquêteurs sur la piste d’un troisième homme présent, avec lui et Mohamed, lors du vol du scooter utilisé par le tueur. Mais il a refusé de donner le nom de cet "ami d’enfance" qui n’a toujours pas été identifié.

Abdelghani Merah, le frère aîné en rupture avec sa famille, a, lui, évoqué dans un reportage diffusé par la chaîne M6 l’hypothèse du "troisième homme", suggérant qu’il s’agissait d’une connaissance, "quelqu’un (faisant partie) des gens du voyage".

AFP - 04 décembre 2012


Documents attachés :

victimes_merah.jpg
Télécharger

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC