Ouagadougou

Ouagadougou

Date  : 13 août 2017
Lieu : Ouagadougou (Burkina Faso)
Victimes : 18 personnes décédées (dont 1 français), 22 personnes blessées et des dizaines de choqués

Des hommes armés attaquent le café restaurant « Istanbul » dans le centre de Ouagadougou, situé à 200 m de l’établissement déjà attaqué en 2016.

Entre 21h15 et 21h30 (heure locale), deux hommes armés de fusils AK-47 arrivent à moto devant le café-restaurant « Aziz -Istanbul » situé sur l’avenue Kwame-Nkrumah, en plein cœur de la capitale, près de l’aéroport et de la cathédrale. Cet établissement est fréquenté par de nombreux étrangers. Ce dimanche soir, beaucoup de monde est présent puisqu’un important match de football est à ce moment diffusé et un anniversaire est fêté.

Les deux djihadistes qui avaient dissimulé leurs armes dans leurs sacs tirent d’abord sur les clients assis en terrasse puis entrent dans le café, où ils continuent à tirer sur les clients présents. Dix-huit personnes sont tuées, dont un français. 22 personnes sont blessées. La plus jeune victime est âgée de 15 ans.

Moins d’une demi-heure après le début de l’attaque, les forces de l’ordre interviennent. Après plus d’une heure de tirs entre l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale (USIGN) et les assaillants, les forces de l’ordre lancent l’assaut contre les terroristes, qui se retranchent alors aux étages supérieurs de l’établissement.

Les deux assaillants sont tués quelques heures plus tard. L’opération s’achève entre 4 et 5 heures du matin. A cet instant, quarante personnes présentes dans le café sont délivrées.

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC