ASSOCIATION FENVAC - 81 Avenue de Villiers - 75017 PARIS - Tél. 01 40 04 96 87 - Mail : federation@fenvac.org
Sélectionnez la langue :
Fédération nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents ColLectifs
Soutien et défense de victimes
par des victimes depuis 1994.

Accidents Collectifs Suivis par la FENVAC

Costa Concordia

13/01/2012

Date : 13 janvier 2012
Lieu : Ile de Giglio
Victimes : 32 morts et des centaines de blessés

Le naufrage du Costa Concordia est un accident de paquebot de croisière, survenu en Méditerranée, le vendredi 13 janvier 2012, à proximité de l’île du Giglio, au large du littoral sud de la Toscane. Le navire comptait à son bord plus de 3 200 touristes de 60 pays différents et un millier de membres d’équipage de 40 nationalités.

Vers 21h30 le vendredi soir, l’imposant bateau de croisière Costa Concordia a heurté un rocher, au large de l’île de Giglio, dans le sud-est de la Toscane. Selon le procureur de Grosseto, Francesco Verusio, le rocher s’est « encastré dans le flanc gauche, faisant s’incliner (le navire) et embarquer énormément d’eau en l’espace de deux, trois minutes ». Le navire s’est peu à peu couché à près de 90 degrés.

Le Costa Concordia se trouvait à seulement 150 mètres de la côte, selon les premiers éléments tirés de la boîte noire. Une distance « incroyablement proche », a commenté le procureur.
Le navire aurait voulu se livrer à la tradition de l’inchino [révérence, en italien], une sorte de grande parade destinée à saluer les habitants du rivage, et se serait trop approché de la côte. Mais selon le journal italien Corriere della serra, le commandant aurait surtout voulu faire plaisir au chef des serveurs du bateau, originaire de l’île de Giglio.

Le bilan de la catastrophe a été chiffré à 32 morts par le préfet Franco Gabrielli, commissaire spécial en charge du naufrage, dont 17 ont été repêchés et 15 pas encore retrouvés.
Les 17 personnes décédées dont les corps ont été identifiés sont six Allemands, quatre Français, trois Italiens, un Hongrois, un Espagnol et deux Péruviens.
Au total, 15 personnes manquent encore à l’appel : il s’agit de six passagers allemands, quatre Italiens, dont une fillette de 5 ans et un membre d’équipage, un jeune couple de Français, deux Américains, et un autre membre d’équipage indien.
Le commandant du navire de croisière Costa Concordia, Francesco Schettino a été condamné le 11 février 2015 à seize ans et un mois de prison, pour sa responsabilité dans le naufrage du paquebot. Son avocat, qui avait réclamé l’acquittement de son client, a indiqué qu’il ferait appel.