Bretigny

Bretigny

Date : 12 juillet 2013
Lieu : Brétigny-sur-Orge
Victimes : 7 morts, 61 blessés

Le 12 juillet 2013, plusieurs voitures d’un train de voyageurs Intercités reliant Paris-Austerlitz à Limoges-Bénédictins déraillent en gare de Brétigny sur Orge entrainant la mort de 7 personnes et des dizaines de blessés.


Le train Intercités 3657 était composé de sept voitures de type Corail tractées par la locomotive BB 26005 et transportait 385 personnes à son bord. Quittant la gare d’Austerlitz à 16 h 53, il devait entrer en gare de Châteauroux à 18 h 44 pour finalement arriver à Limoges à 20 h 05.

À 17 h 11, alors que le train s’apprête à traverser la gare de Brétigny sur la voie 1 (passant à droite du quai no 3), plusieurs témoins à bord constatent un choc lors du franchissement d’une traversée jonction double. Le train déraille et se sépare en deux parties entre les voitures 4 et 5. Celui-ci roule alors à 137 km/h, soit en dessous de la vitesse limite autorisée sur cette voie qui est de 150 km/h.

Alors que la locomotive et les premières voitures continuent de rouler sur la voie 1 lors du freinage d’urgence sur une distance de 400 mètres jusqu’à l’arrêt total, la voiture no 4 se couche sur son flanc droit.

L’arrière de la rame est dévié à gauche sur la voie 3 par l’embranchement simple qui suit la traversée jonction double.

La voiture no 6 se retrouve en travers et fauche le quai de la voie 3 sur plusieurs dizaines de mètres, se faisant transpercer par un longeron de la marquise du quai, alors que la voiture no 5, qui présente également des traces de coups sur son flanc gauche, finit par se coucher sur la droite le long du quai de la voie 2.

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC