Mobilisation et Entraide

En l’espace d’une semaine alors que la période estivale s’installait, avec venu le temps des vacances, pas moins de 4 accidents collectifs se sont produits.

Ce fut d’abord une collision ferroviaire à Denguin, près de Pau, avec plus de 30 victimes hospitalisées. Quelques jours après, l’horreur du décès de 6 personnes - dont 5 enfants - suite à un accident de mini-bus lors de ce qui devait être une journée festive d’un centre de vacances. Enfin, deux crashs aériens, un à Taiwan et l’autre au Mali, ont coûté la vie à 56 de nos compatriotes.

Pour chacun de ces 4 accidents, la FENVAC s’est mobilisée sans délais et avant même la fin du mois de juillet, elle a pris contact avec l’ensemble des victimes pour se présenter et proposer son aide à ces victimes et leurs familles dont la vie est aujourd’hui profondément marquée par ces drames.

Cette mobilisation se fait au nom de l’entraide qui fonde l’existence même de la Fédération. C’est à dire la volonté des membres fondateurs, tous victimes, qui ont voulu il y a 20 ans s’engager au delà de leur situation personnelle pour faire progresser la prise en charge des victimes et apporter cette dimension toute particulière qui est celle d’avoir vécu tous ces moments de douleur, d’angoisse, de colère et d’incompréhension. Tous au sein de la FENVAC nous avons été projeté violemment dans cet univers inconnu et complexe qui est celui des enquêtes, de l’identification et de toutes ces démarches à accomplir quand la vie bascule en l’espace de quelques secondes.

En tant que Fédération de victimes, engagée dans la défense de leurs droits, nous ne pouvons que saluer la mobilisation forte consécutive au crash du vol AH5017. Elle a permis très rapidement d’initier les actions permettant d’une part d’assurer les meilleurs conditions pour connaître la vérité et d’autre part de recenser et informer les familles au mieux. Nous percevons comme positif la nomination de deux coordonnateurs chargé d’assurer le suivi dans la durée des victimes. C’était une demande de la FENVAC puisque nous savons que c’est dans la durée que doit s’inscrire toute prise en charge efficace.

En dépit de cette mobilisation, les mois à venir seront difficiles pour les familles de cette catastrophe et nous allons les accompagner dans la création d’une association. Elle permettra de rompre l’isolement et d’organiser une action d’ensemble pour faire valoir leurs droits et porter leur parole.

La gestion des suites du vol AH5017 constitue un progrès dans la prise en charge des victimes. Progrès d’ailleurs constant depuis une dizaine d’années. De bonnes pratiques en seront tirées et utiles pour les catastrophes à venir comme ce fut le cas notamment suite au crash du vol Rio-Paris ou du déraillement de Brétigny.

Pour autant, cette mobilisation totale des pouvoirs publics, au plus haut niveau, n’est pas systématique et en tout cas les autres victimes et familles des accidents survenus en juillet peuvent regretter une prise en compte inéquitable de leurs besoins et difficultés. Or il est évident que ce n’est pas le nombre de victimes qui fonde ces besoins et ces difficultés d’où l’importance d’assurer à chaque fois un dispositif opérationnel à même d’être présent aux côtés de tous.

Pour sa part, la FENVAC sera aux côtés de toutes les familles de victimes de ces 4 accidents qui ont marqué ce mois de juillet. C’est un engagement dans sa durée avec une disponibilité pour l’information sur les droits et un suivi des enquêtes.


Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC