Les avocats devraient bientôt pouvoir faire leur publicité

RÉACTIONS - La loi sur la consommation votée en mars prévoit que les avocats pourront faire leur propre publicités. Certains craignent des dérives.

C’est une révolution de palais. Les avocats devraient bientôt pouvoir se faire de la publicité. C’est ce que prévoit la loi sur la consommation votée le 17 mars dernier.

Il ne manque plus que le décret d’application qui doit arriver prochainement. Les avocats vont pouvoir aussi démarcher directement des clients, ce qui était formellement interdit jusqu’alors.

Mais certains craignent des dérives, comme Stéphane Gicquel qui préside la fédération nationale des victimes d’accidents collectifs. "Sur l’accident de Brétigny on a vu un avocat utiliser une mailing-list de 300 victimes, qui était une mailing-list normalement interne à la SNCF", raconte-t-il.

Il ajoute : "Et puis on a ces avocats américains qui, au moment du naufrage du Costa Concordia, promettaient un million d’euros d’indemnisation dans les six mois aux victimes. Il va y avoir des abus si ce texte est appliqué tel quel."

Afin de rassurer et d’éviter une mauvaise publicité à la profession, des gardes-fous sont en préparation. "La limite c’est celle de notre déontologie. Les ordres des avocats ne vont pas manquer de sanctionner ceux qui développeraient une politique de sollicitation trop agressive à l’égard de clients éventuels", affirme Denis Chemla, de l’ordre des avocats de Paris.

Et un juriste ajoute qu’en France, un avocat qui se ferait beaucoup de publicités risquerait d’être mal vu.

Reuters, 7.04.2014, Mathieu Delahousse et Fanny Bonjean pour RTL


Documents attachés :

logoJUSTICE-8.jpg
Télécharger

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC