Le frère de Merah pose ses conditions aux enquêteurs

Abdelkader Merah, le frère de Mohamed Merah, le tueur au scooter, n’acceptera de participer à une reconstitution des faits que les enquêteurs le laissent se recueillir sur la tombe de son frère, rapporte Le Parisien. A la fin de l’interrogatoire, Abdelkader Merah, mis en examen pour "complicité d’assassinat en lien avec une entreprise terroriste", a fait cette demande aux enquêteurs, assurant : "si on me le refuse, je serai obligé de refuser la reconstitution".

Le frère de Mohamed Merah n’a jamais nié avoir été présent lors du vol du scooter, tout en affirmant qu’il ne connaissait pas ses intentions. Il assure aussi qu’un troisième homme était présent lors du vol.

europe1.fr - 18 septembre 2013


Documents attachés :

victimes_merah.jpg
Télécharger

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC