Attentat de Sousse : la mère du tueur affirme que son fils a subi un "lavage de cerveau"

La mère du tueur de 38 personnes sur une plage en Tunisie a affirmé dimanche dans une interview au Sunday Times que son fils était également "une victime" de gens qui l’ont "drogué" et lui ont "lavé le cerveau". "Je pense que quelqu’un a fait pression sur mon fils pour qu’il fasse ça (...) Mon fils est une victime comme toutes les autres", a affirmé, dans une entretien au magazine britannique Sunday Times, Radhia Manai, 49 ans, la mère de Seifeddine Rezgui, un étudiant en master de 23 ans identifié…

Tunisie : arrestation de huit personnes liées à l’attaque de Sousse

La Tunisie a annoncé jeudi l’arrestation de huit personnes en « lien direct » avec l’attentat revendiqué par le groupe État islamique (EI) qui a tué 38 touristes étrangers, dont 30 Britanniques, la semaine dernière dans un hôtel en bord de mer. Les autorités ont procédé à l’« arrestation de huit éléments en relation directe avec l’exécution de l’opération (attentat), dont une femme », a affirmé le ministre chargé de la Société civile, Kamel Jendoubi, lors de la première conférence de presse consacrée à l’enquête,…

Moines de Tibéhirine : la thèse officielle ébranlée

La thèse d’une manipulation des autorités algériennes s’accentue dans l’enquête portant sur l’assassinat des moines de Tibéhirine, enlevés dans leur monastère dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 alors que le pays était en proie à la guerre civile. Un rapport d’expertise déterminant, dont le contenu a été transmis jeudi aux familles des sept religieux, révèle en effet que les religieux ont été tués près d’un mois avant le 21 mai, c’est-à-dire la date avancée dans un communiqué du Groupe islamique armé (GIA)…

Attentat en Isère : "il nous a complètement bernés" confie la mère de Yunes

La mère de Yunes, le destinataire des photos macabres envoyées vendredi par Yassin Salhi, dresse un portrait ambivalent de son fils, parti en Syrie à l’automne. EXCLUSIF - Elle a appris la nouvelle quelques heures avant les enquêteurs mais n’a rien dit. Elle n’a pas réalisé surtout. Nejma* est la mère de Yunes, le destinataire des deux photos macabres envoyées vendredi par Yassin Salhi. Ce dernier est poursuivi pour avoir décapité son patron, avant d’entreprendre une tentative d’attaque kamikaze…

En Egypte, une menace terroriste aux multiples visages

Deux ans après la destitution du président Mohammed Morsi par l’armée, le 3 juillet 2013, qui a vu l’apparition d’un vaste mouvement de contestation islamiste contre le nouveau pouvoir et la résurgence d’une insurrection armée dans la péninsule du Sinaï, l’Egypte n’est pas parvenue à juguler la menace terroriste. La politique sécuritaire adoptée par le président Abdel Fattah Al-Sissi, mêlant répression tous azimuts des sympathisants islamistes et amplification des opérations militaires dans le Sinaï, est mise…

Yassin Salhi a décapité son employeur avant de...

Yassin Salhi a décapité son employeur avant de tenter de faire sauter une usine de gaz industriels. La nouvelle attaque terroriste qui a frappé la France, six mois après les attentats de janvier, vient de franchir une étape supplémentaire dans l’horreur. Elle témoigne d’une mise en scène effroyable et moyenâgeuse, inédite sur le territoire national et qui porte le sceau de la barbarie islamiste. Ce que redoutaient tant les services de renseignements, à savoir une décapitation perpétrée sur notre sol,…

Une stèle en souvenir des victimes du terrorisme

Il était parti en vacances, il n’est jamais revenu. Eric Asnar est décédé à la suite de l’attentat terroriste du 28 avril 2011, au café Argana, situé sur la place Jemma el-Fna, à Marrakech. Dix-sept morts dont huit Français parmi lesquels deux Marseillais. Eric Asnar était âgé de 47 ans. Nadine, la maman aux côtés de son mari Joseph, et leurs enfants, sœurs et frère d’Eric, Agnès, Brigitte et Christophe, étaient rassemblés récemment pour lui rendre hommage. Nadine, dans une prise de parole très émouvant , a…

Attentat évité de Villejuif : Sid Ahmed Ghlam ciblait le Sacré Cœur et un train rempli de voyageurs

Devant le juge d’instruction, il a déclaré avoir tout fait pour empêcher l’attentat d’être perpétré, affirmant même s’être volontairement tiré dans la cuisse afin de se faire arrêter. Les déclarations de Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d’avoir voulu commettre un attentat dans une église de Villejuif (Val-de-Marne), ne sont pas vraiment en phase avec les éléments découverts par les enquêteurs. A commencer par les échanges qu’il aurait eus avec un mystérieux commanditaire qui serait basé en Irak ou en Syrie. Le Figaro…

Attentat déjoué à Villejuif : Sid Ahmed Ghlam affirme s’être lui-même tiré dessus

Il continue de nier. Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d’avoir tué une jeune femme et d’avoir projeté un attentat dans une église au mois d’avril, avait dans un premier temps affirmé qu’il avait tout fait pour éviter cette action criminelle. Selon RTL, il assure aujourd’hui s’être volontairement tiré une balle dans la jambe afin de se faire arrêter par la police. À son domicile et dans sa voiture, les policiers avaient retrouvé quatre kalachnikovs, un revolver, des gilets pare-balles, des munitions et des…

L’ex-otage d’Aqmi Serge Lazarevic : en France "ma vie est encore plus détruite qu’avant"

Presque chacune de ses phrases est ponctuée d’un "mais". Six mois après avoir retrouvé la liberté, Serge Lazarevic peine à retrouver un quotidien paisible. Un sentiment que l’ancien otage d’Aqmi au Sahel a ressenti dès son arrivée en France lors de son accueil par François Hollande et le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. "J’étais content de revenir bien sûr (...) mais mon univers, ce n’était pas le leur. Moi j’étais encore dans une espèce de voyage, une transition. Enfin, c’est difficile à…

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 410

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC