Communiqué : Françoise RUDETZKI rejoint la FENVAC pour agir ensemble au service des victimes

Réunie en Assemblée générale extraordinaire le 2 septembre 2011, les membres de la FENVAC ont voté à l’unanimité l’extension du champ d’intervention de la Fédération aux victimes du terrorisme. La FENVAC devient ainsi la « Fédération nationale des victimes d’attentats et d’accidents collectifs ». Françoise RUDETZKI, fondatrice de « SOS Attentats » en 1985, a accepté d’intégrer notre structure et aura la charge opérationnelle des actions en soutien aux victimes du terrorisme. Pour la Fédération, l’engagement…

"Quand notre vie a basculé ... "

Ce mois ci, nous avons choisi en guise d’édito de reproduire simplement un témoignage, celui de Nathalie Baldaccini, maman de Léa, une adolescente décédée lors d’un séjour touristique organisé aux Etats Unis en 2009 par un organisme de voyages français, Cousins d’Amérique. Le mini van transportant 6 adolescentes a quitté la route en pleine ligne droite. Une autre jeune fille, Orane, a également perdu la vie ce jour tragique. Les mots de Nathalie claquent aux yeux du lecteur, indisposent sans doute même…

PROCES DU TRAIN PARIS-MUNICH - Comptes rendus quotidiens des audiences

Neuf ans après les faits, le procès des responsables présumés de l’incendie du train Paris-Munich se tient du 14 au 26 mars devant le tribunal correctionnel de Nancy. Douze personnes ont trouvé la mort. Outre le steward du train, M. Volker Janz, la Deutsch Bahn et la SNCF en tant que personnes morales sont renvoyées devant le tribunal pour homicides involontaires Parce que le procès pénal a pour vertu essentielle de permettre un débat public sur la sécurité en pleine transparence et de façon…

Point de vue - "L’équité impose la participation active des victimes au procès pénal "

Un procès insidieux est mené depuis plusieurs mois contre le statut des parties civiles dans les procès pénaux. L’assaut n’est certes pas frontal. Des avocats, souvent rompus à la défense pénale, convaincus d’être des puristes du droit criminel, mettent en cause l’institution des parties civiles devant les juridictions répressives. Leur propos ne nie pas la victime en tant que telle. D’une manière obviée, ce sont ses droits à l’audience pénale qu’ils mettent en cause. On devine quel profit on peut tirer…

0 | 10 | 20 | 30

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC