Attentat de Boston : trois amis de Tsarnaev plaident non coupables

Les autorités allèguent que ces amis se sont rendus dans la résidence de Tsarnaev, à l’Université du Massachusetts à Darmouth, trois jours après l’attentat, soit peu de temps après que le FBI eut publié les photos des suspects, Djokhar Tsarnaev et son frère aîné.

Les amis sont entre autres accusés d’avoir fait disparaître plusieurs objets de la chambre, y compris l’ordinateur portable de Tsarnaev et un sac à dos contenant des feux d’artifice.

L’un des amis en question, Robel Phillipos, âgé de 19 ans, a été accusé le mois dernier d’avoir menti aux autorités pendant son interrogatoire.

Ses avocats ont refusé de commenter, mais ont assuré que leur client « n’avait rien à voir avec l’attentat du marathon ou la destruction de quelques preuves que ce soit ».

Les autorités allèguent que Tsarnaev, âgé de 20 ans, et son frère de 26 ans, Tamerlan, tous deux originaires de la Tchétchénie, ont planifié et exécuté les deux attaques à la bombe près de la ligne d’arrivée du marathon, le 15 avril.

Trois personnes ont été tuées et plus de 260 autres blessées. Tamerlan a été tué lors d’une fusillade, alors que les autorités se rapprochaient des frères, plusieurs jours après l’attentat.

Le procureur adjoint, John Capin, dit s’attendre à appeler environ 20 témoins à la barre lors du procès contre les amis de Djokhar Tsarnaev.

Aucune date n’a encore été déterminée. Les procédures devraient durer deux semaines.

radio-canada.ca - 14 septembre 2013


Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC