Attentat à Tripoli : sécurité renforcée

Les autorités libyennes ont renforcé le dispositif de sécurité autour des intérêts français en Libye, après l’attentat à la voiture piégée qui a visé aujourd’hui l’ambassade de France à Tripoli, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Achour Chwayel.

"Le dispositif de sécurité a été renforcé autour des établissements et intérêts français (...) ainsi que des ambassades et représentations diplomatiques étrangères", a déclaré Chwayel dans une conférence de presse. Interrogé sur éventuel lien entre l’attentat et l’intervention militaire française au Mali, le ministre a indiqué qu’une enquête était en cours et qu’il était "prématuré de tirer des conclusions".

Il a affirmé par ailleurs que la voiture piégée avait été garée devant la porte de l’ambassade quelques instants avant l’explosion, faisant état de l’ouverture d’une "enquête pour déterminer où étaient les gardes (libyens) chargés de la surveillance de l’ambassade au moment de l’explosion".

AFP, lefigaro.fr, le 23 Avril 2013


Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC